Accueil » Yoonkyung Bae



Yoonkyung Bae

Contact : yuha33@hotmail.com
Née en Corée du Sud 1970
Vit et travaille en Corée
Licence en littérature et linguistique coréenne (1993)
Séjour linguistique, formation aux Beaux-Arts en peinture, dessin et modelage à Berlin, Allemagne (1998-2002)
Formation en Taille Directe et en Morphogenèse Ateliers des Beaux Arts (site Glaciere) à Paris, atelier Sylvie Lejeune (2015-2018)


Le muscle de l’eau.

les rêves amers

Dans son haleine,
il y a l’odeur de plusieurs centaines de millions de cellules de sa chair.
Elle n’a rien que ça.
Elle n’a pas de chose précieuse, délicate et somptueuse
exigeant une protection.

A chaque pas,
continuant à s’effondrer et à se remonter,
sa chère chair ne s’arrête pas.
Elle n’a rien que ça.
Elle n’a rien pour s’appuyer à part cela.

C’est pourquoi elle se balance sur son sang
depuis plusieurs milliers d’années.

A chaque instant,
elle touche la terre avec son corps entiers.
elle reçoit la pluie dans sa chair entiers
elle respire l’air par toutes ses cellules,
n’ayant rien pour protéger elle-même .

C’est pour ça qu’elle sent le monde
aussi sensiblement et aussi délicatement.


Oh, il fait beau quand même

Oh, il fait beau quand même

Je me réveille
même les petits pas d’une fourmi
même les cris venant au-delà de l’horizon

Chaque moment, ici et là,
mon corps s’effondre
À cause de toi, de lui, d’elle, d’eux
et aussi à cause de moi-même.
Chaque fois,
mon corps se remonte pour s’équilibrer.

C’est un grand jeu sur le fil.

Yoonkyung Bae