Accueil » David Tarbes


David Tarbes
www.davidtarbes.com
www.instagram.com/david_tarbes

Après 20 ans dans le domaine juridique, j’opère un changement de vie.
En 2016, trois rencontres : Sylvie Lejeune, la taille directe et la morphogenèse. J’intègre les ateliers de taille directe et de morphogenèse des Beaux-Arts de la Ville de Paris Glacière.
En 2019 s’achève une formation intensive de 3 ans de sculpteur en taille directe auprès de Sylvie Lejeune, une pratique, un engagement.
Ma recherche porte sur les mécanismes proliférants du vivant.


Fragments animés

Fratrie et effondrement debout

Souvenir d’Islande. Je pose ma main sur ce sol volcanique. Une chaleur intense s’en dégage. Je sens la matière en mouvement d’un être qui se consume. Je suis sur sa peau. Je me déplace sur ses sillons sans en percevoir la totalité. Comme une bactérie sur un corps dont je ressens les battements.

Conquête

Ce qui vit est animé, ce qui ne vit pas est inanimé.
Où se situe le vivant dans le minéral ?
Le vivant broie la roche pour ingérer cette source vitale. Il la creuse pour l’habiter. La roche accueille le vivant.
Le minéral crée la structure du vivant, la rigidité nécessaire au tenir debout.
L’arbre lui plonge ses racines profondément dans le sol à la recherche du minéral. Il y crée l’espace nécessaire à son déploiement.
L’humain le porte en lui. Le minéral constitue son architecture.

Amorce

 

« Fragments Animés » est un groupe de trois sculptures réalisé en une année, entre 2018 et 2019. Il propose comme expérience le passage de l’inerte au vivant, la formation du vivant autour du non-vivant.

A partir de trois chênes, j’explore les mécanismes de l’architecture du vivant. L’effondrement d’une partie de soi renforce le tenir debout. Comme l’arbre qui cesse d’alimenter une de ses branches, qui se brise et qui contribue à sa croissance. Les débris inertes tombent et forment un potentiel futur. Le sol se crée par accumulations successives de matières organiques. La structure demeure, prête à accueillir le vivant. Le végétal y prolifère, s’y développe. Le minéral permet son ancrage au sol. Il abrite le vivant.

« Fragments Animés » est l’aboutissement de 2 ans de recherche. Mes sculptures « Conquête » et « Amorce » réalisées en 2017 et 2018 forment les prémices de ma recherche sur le lien qui unit végétal et minéral, l’humain au minéral.

David Tarbes