LES BOUCLIERS
2003

 

L’autre
Comment perçoit-on l’autre?
Ce monde qui bat là, juste à côté.
Comment  perçoit-on son territoire,
sa fragilité, sa délicatesse,
sa dimension propre?
24 sculpteurs qui vivent
la même expérience ensemble,
dans le même temps,
l’expérience de l’intérêt,
de l’écoute,
de la curiosité nécessaire.On a tiré au sort.
« A » taille le bouclier de « B »,
« B » celui de « C »…
Hasard.
24 sculpteurs qui par leur perception,
leurs gestes s’écrivent aussi,
bien sûr.
Le bouclier est
le lieu de rencontre de la sensibilité de l’un
recevant, captant, décryptant
la sensibilité de l’autre.
Le bouclier alors devient la mise en majesté,
en respect,
en regard de l’un et de l’autre.Un geste d’humain à humain.
Un geste d’artiste

 

Sylvie Lejeune
Paris, avril 2003

Photos: Corinne Lebel