CHRONODISTORTOMÈTRE

DÉFINITION
L’INSTATICITÉ TEMPORELLE consiste en la capacité innée de l’être humain de percevoir le temps physique (celui s’écoulant objectivement).
 
PRINCIPE DU TEST
La personne compte successivement 20 puis 40 secondes tout en déclenchant un chronomètre qui mesure le temps physique. Elle ne triche pas, c’est à dire qu’elle ne regarde pas le cadran durant le test. On trace alors la courbe des résultats obtenus de sorte à en tirer deux grandeurs: précision et distortion, toutes deux fonction des écarts entre les temps perçus et les temps effectivement écoulés et descriptives de votre chronomètre intérieur.

PROTOCOLE
– Vérifiez la présence d’un crayon et d’une feuille pour noter les résultats.
– Indiquez sur la feuille si OUI ou NON vous pensez vous en tirer en moyenne mieux que les autres à ce test puis soulevez la bulle, saisissez le chronomètre noir, et asseyez-vous sur le siège en bois recouvert de tissu.
– Enfiler la bulle sur la tête de sorte à s’isoler correctement (la fiabilité du résultat en est augmentée).

COLLECTE DES DONNEES (= exécution des mesures):

MESURE 1 (20 secondes)
• Le chronomètre entre les mains, appuyez sur le bouton noir pour le ré-initialiser et retournez le cadran.
• Concentrez-vous sur votre être intérieur
• Dès que vous êtes prêt.e, appuyez sur le bouton vert
• Lorsque vous sentez que 20 secondes se sont écoulées, appuyez sur le bouton rouge.
• Notez la durée en secondes affichée sur le chrono (graduation intérieure, de 0 à 60).

MESURE 2 (40 secondes):
• Re-initialisez le chronomètre (bouton noir) et retournez le cadran
• Re-concentrez-vous sur votre être intérieur, puis appuyez sur le bouton vert
• Lorsque vous sentez que 40 secondes se sont écoulées, appuyez sur le bouton rouge.
• Notez la durée affichée sur le chrono

Mettez le chronomètre à zero pour la personne suivante (bouton noir) et reposez le sur le socle avec la bulle.

EXPLOITATION DES DONNEES (Travail à effectuer soi-même ou par l’opérateur)

Traçage de la courbe sur le graphe:
[ N.b. Les 3 rondins de tailles différentes matérialisent le graphe :
le premier sert pour le temps 0 (base ou référentiel de temps)
le second sert pour noter la mesure des 20 secondes.
le troisième sert pour noter la mesure des 40 secondes.
Chaque fil jaune matérialise la dizaine de secondes et commence à zéro en bas à gauche ]

– Saisissez un fil de laine parmi ceux qui pendent, il matérialisera la courbe.
– Accrochez une extremité du fil de laine au clou correspondant au temps zéro (clou sur le premier fil jaune du plus petit rondin) et entourez successivement le clou correspondant à votre première mesure, celui de votre deuxième mesure, enfin, revenez au clou du temps zéro de sorte à refermer le triangle formé par le temps zéro et vos 2 points de mesure.

I. MESURE DE LA PRECISION:

L’écart (absolu) entre temps perçu et temps physique (peut se faire par mesure directe physique ou par calcul, sur une feuille). En mesure directe physique, pour chacun de vos deux points, comptez le nombre de clous entre la courbe de référence (métal) et la vôtre (laine) et notez-le sur une feuille.

Pour obtenir la précision moyenne en % (précision relative), faites ceci:
– divisez le premier écart par 2 et ajoutez un 0 (vous obtenez la 1ère précision en %)
– divisez le deuxième écart par 4 et ajoutez un 0 (vous obtenez la 2ème précision en %)
– faites la moyenne des 2 (additionnez les 2 nombres entre eux et divisez la somme par 2)

II. MESURE DE LA DISTORTION:

La distortion (absolue) se mesure sur le rondin central, par le nombre de clous entre votre première mesure et le point de passage du grand côté de votre triangle (l’hypoténuse) et en multipliant le nombre par 2 [ndlr: application du théorème de Thalès: il s’agit de l’écart entre le temps zéro physique et votre temps zéro à vous, que l’on pourrait lire en prolongeant la droite passant par les deux points de mesure et en regardant son intersection avec l’axe du temps].
Pour obtenir le coefficient de distortion (relative à un doublement de temps) en %, multipliez la distortion absolue par 5.

ANALYSE DES RÉSULTATS
– Précision temporelle:
Entre 0 et 10% : Vous pulsez au rythme du monde physique avec une précision impressionnante !
Entre 10 et 30% : Vous tenez la route, l’équilibre relatif entre votre ressenti et la matière qui vous environne mais aussi qui vous compose est réalisé
Plus de 30% : L’écoulement du temps objectif ne vous concerne pas, votre indifférence à cette grandeur physique est impressionnante.

– Distortion: cette grandeur un peu mystère révèle le décalage de référentiel entre votre monde intérieur et le monde physique, elle peut être positive (temps phagocyté, disparition nette de temps dans le passage du monde physique à votre monde intérieur) comme négative (temps rêvé, création nette de temps dans votre monde intérieur).
Valeur absolue de la distortion relative:
Entre 0 et 20%, distortion faible
Entre 20 et 50%, distortion moyenne.
Au-delà de 50%, distortion importante.


Caroline Lemerle

Voir les autres machines à mesurer l’instaticité